Edizione 2021
sabato 10 aprile 2021
Le raid de ski Adamello est par Herrmann et Bon Mardion

La septième édition de l'Adamello Ski Raid apporte avec elle la deuxième victoire étrangère dans la jeune histoire de la prestigieuse compétition de ski alpinisme. L'un des protagonistes du succès d'aujourd'hui, entre autres, avait déjà foulé la première marche du podium en 2013. On parle du Français de 37 ans d'Arêches-Beaufort Bon Mardion, à cette occasion inscrit en couple avec l'Autrichien Jakob Herrmann, trente-trois ans de Werfenweng. Ils ont été les favoris à la veille et ont gardé la foi avec les prévisions, atteignant la ligne d'arrivée à Pontedilegno en premier, tandis que dans le champ féminin, comme prévu, l'équipe valtellinoise du Centre des sports de l'armée composée de la jeune Giulia Murada et Giulia Compagnoni a prévalu. Une édition formidable, comme les six précédentes, organisée dans une année difficile et avec quelques défections de dernière minute, sur un parcours différent du traditionnel, mais plutôt original, qui comprenait 34 km et 3180 mètres de dénivelé positif pour le challenge masculin, donc 30 km et 2 560 mètres d'altitude pour la compétition rose.

William Bon Mardion et Jakob Herrmann ont fait le rythme dès la première ascension vers Passo Tonale et il n'y avait rien à faire pour les adversaires. Ils sont restés aux commandes dans les quatre montées et quatre descentes, portant leur dossard numéro 6 devant tout le monde, à la fois aux 2610 mètres de Passo Paradiso, aux 3000 mètres de Passo Presena et aux 2990 mètres du Passo Tre Denti, gérant leadership également dans la longue descente de Pisgnanino: 2000 mètres de dénivelé négatif jusqu'à l'arrivée. L'équipe franco-autrichienne sous la bannière Pontedilegno a clôturé avec un temps de 3h41'57".
Le défi pour les marches restantes du podium était particulièrement animé, mais sur la ligne d'arrivée la confirmation chronométrique récompensait les dirigeants du jour Jakob Herrmann et William Bon Mardion. Le Français s'affirme comme l'un des plus grands skialpeurs de tous les temps, après avoir regagné la plus haute marche du podium après le succès 2013 obtenu avec Mathèo Jacquemod. Les vainqueurs devançaient les Suisses Werner Marti et Martin Anthamatten de 10 minutes et 5 secondes et les Autrichiens Christian Hoffmann et Paul Verbnjak de 12 minutes et 15 secondes. Quartiers à 22'29 "Federico Nicolini et Andrea Prandi, cinquièmes Pietro Lanfranchi et Filippo Beccari à 22'35".

Le défi féminin est également sans histoire, avec les favorites Giulia Murada et Giulia Compagnoni, toujours en train de donner le ton et de gérer l'avantage sur les poursuivantes, démontrant un bon feeling malgré le jeune âge des deux et la première expérience avec le même dossard. Les deux porte-étendards du Centre des Sports de l'Armée ont terminé avec un temps de 4h11'40", précédant de 3'57" le couple mixte formé par la Française Lorna Bonnel et la Slovaque Marianna Jagercikova.
Sur la troisième marche du podium grande joie pour les deux athlètes à domicile Corinna Ghirardi et Bianca Balzarini, porte-étendard de la société organisatrice Adamello Ski Team, et capables de décrocher le bronze de la journée autour du cou avec un retard de 11'08" des gagnants. En quatrième position puis le couple formé par l'Italienne du Val di Fassa Giorgia Felicetti et la Polonaise Anna Tybor.

© www.sportrentino.it - strumenti per i siti sportivi - pagina creata in 0,406 sec.